Voici quelques témoignages de participants aux groupes bibliques œcuméniques

 

Les rencontres œcuméniques sont un moment que j’attends chaque mois avec impatience.

J’aime la profondeur, simple et vraie de nos échanges.

Edmond, avec son travail « d’éclaireur » nous a permis de découvrir ces textes des petits prophètes. Ces textes m’ont interrogée, bousculée et j’ai beaucoup apprécié les connaissances de Catherine qui nous permet de faire des liens entre ces textes anciens et notre vie d’aujourd’hui. Sa Foi rayonne sur nous tous et je repars « remplie » et joyeuse de nos échanges que je partage largement autour de moi.

Un grand MERCI et à la rentrée prochaine

Myriam

 

J’ai également très apprécié ces rencontres, se rappeler les textes  et les fondamentaux remet un peu d'ordre dans l'esprit.

Charlette

 

Williams et moi-même avons beaucoup apprécié ces moments de partage de la Bible, votre accueil, pour nous qui venons d'arriver (bientôt un an déjà !)

La disponibilité de Catherine, sa gentillesse et sa façon bien à elle de nous faire passer des messages pour la vie de tous les jours.

Sa culture biblique qui nous a impressionnés, et les apports très intéressants sur la religion juive.

C'est vrai, comme le dit très justement Christiane, que ces textes au premier abord rébarbatifs sont riches d'enseignements, avec l'aide éclairée de Catherine.

On a beaucoup apprécié aussi les messages préliminaires d’Edmond sur le contexte historique des textes et une première façon de les aborder.

Nous sommes bien sûr partants pour l'année prochaine avec ce groupe très sympathique.

Manée et Williams


Ma première année auprès de vous à été très riche.

L'enseignement donné par Catherine et aidé par Edmond, m'a permis de découvrir et d'approfondir sur de nombreux sujets.

Qu'il est agréable de communiquer et d'échanger dans ce groupe !

Un grand merci à vous pour ces moments de partage.

Marie-France

 

D’abord Merci Catherine pour tout ce que tu m’as apporté.

Merci au groupe, à la confiance, à la bienveillance, à l’attention, que j’ai ressentie lors de nos échanges divers.

De ces textes rébarbatifs pour moi, quelles richesses nous avons ensemble dégagées !

Cela m’incite à dire, à faire, « apprendre, encore apprendre, approfondir, seule et en groupe »pour agir concrètement, quotidiennement dans ma vie.

Christiane

 

Nous regrettons que les prêtres de St André de Cubzac n’aient pas pu trouver un seul moment pour participer à nos réunions de travail, de prière et d’échange convivial.

Nous espérons que l’année 2017-2018 nous permettra d’être ensemble et de poursuivre la découverte de la Bible et son approfondissement.

 

Oui, le Groupe Œcuménique de Libourne est bien vivant, et continue, depuis des années, de se réunir mensuellement autour d’un texte biblique. Cette année, par exemple, à partir de quelques pages de l’Évangile de Jean, lecture plus ou moins approfondie, échanges, questions croisées, partages d’expériences de vie ont permis à des protestants unis, des catholiques, des évangéliques, et leurs ministres, de « faire cœur » commun et de signifier en acte que l’Église universelle a un même Seigneur et des chemins convergents. Le but n’est pas tant l’étude serrée des textes et doctrines, que de se manifester mutuellement une communion et un esprit de rencontre. La célébration de l’Unité, fin janvier, alternativement dans nos divers lieux de culte, en est un moment fort, ainsi que le repas fraternel de fin d’année. Tout chrétien y est bien sûr chaleureusement convié. 

Hervé

 

Le groupe d'étude biblique en quelques mots :

Joie et rencontre

Ouverture

Amitié

Partage

Connaissance

Réflexion

Approfondissement

 

 

Chers amis, chères amies,
Je n’avais pas encore saisi que la structure de la déclaration de foi proposée à notre examen était calquée sur celle de la Déclaration de Barmen de 1934. J’y ai donc regardé de plus près. Je vous envoie en fichier attaché le texte de cette Déclaration si importante. Les textes sont tirés du site protestants.org et surtout du site officiel de l’Église protestante d’Allemagne (EKD) qui a une page en français.
Le pasteur alsacien Yves Kéler en a fait un condensé de structure trinitaire, que je vous communique aussi. Yves Kéler est connu pour ses créations musicales, on a de lui plusieurs nouveaux cantiques dans le recueil Alléluia.
Je crois que nous pouvons tirer quelques leçons de la déclaration de Barmen.
1. La prise en compte de la situation de crise où se trouve l’Eglise (les Eglises). Hier soir plusieurs aspects de cette crise ont été nommés: individualisme effréné, hédonisme, matérialisme, effondrement des repères éthiques, haine  ou hostilité à toute espèce de “religion”, en somme “laïcisme” totalitaire etc. Le texte proposé est tellement serein qu’on se dit qu’il est dans les nuages et ne voit pas le problème. Barmen nommait les points de rupture avec l’esprit du temps. A force de vouloir être “accueillante” l’Eglise devient une passoire au lieu d’être une “arche de Noé”!
2. La relation avec l’Etat doit être précisée; comme l’a fait Barmen. L’Etat envahit et revendique toute la vie des personnes et de la collectivité et interfère sans arrêt avec le domaine religieux. Notre Église a le devoir de dire maintenant Halte au feu! comme l’a fait le président Clavairoly dans sa chronique du Monde du 28 janvier dernier sous le titre ”Oui au combat de la police contre le fanatisme, non à la police de pensée”. Ce ‘NON’ à l’athéisme d’État me semble nécessaire dans la future “Déclaration de foi de l’EPUF”, ce n'est pas un épisode passager, c’est une dérive profonde de la pensée politique en France, à laquelle il faut résister. Le texte proposé est mou et manque d’arrêtes, il ne dit pas s’il est permis de, ou s’il faut résister, et à quoi résister. Voilà pourtant un mot bien protestant dont nous pouvons être fiers.
3. J’ajoute la relation avec les autres Églises chrétiennes de France. Barmen se termine par un appel aux autres branches de l'Église à se joindre au mouvement confessant et le cas échéant à se repentir... Cet appel aux Églises “sœurs” était aussi présent dans le projet de déclaration de foi de l’Assemblée du protestantisme français de 1966 (qui n’a pas abouti hélas). Cette volonté œcuménique proprement  chrétienne est autre chose que “l’inter-religieux” qui a l’air de plaire à l’opinion publique. Cette espèce d’œcuménisme tous azimuts n’est pas une voie de salut et bloque en réalité le témoignage évangélique.
Fraternellement
Marc Spindler

Culte petit déjeuner partage du 31 Janvier 2016

 

Dimanche dernier nous avons vécu un moment de fraternité un peu particulier…

 

En effet, notre pasteure avait eu la bonne idée de changer nos habitudes.

 

Au lieu de prendre place sur notre banc face à l’autel comme à l’accoutumée, une grande table avait été dressée afin d’accueillir tous les fidèles pour un petit déjeuner assaisonné de paroles de méditation autour du thème de la foi.

 

Après un bon café ou un thé agrémenté de viennoiseries, de petits groupes se sont mis au travail pour réfléchir à une nouvelle profession de foi. Des questions basiques mais qui nous ramènent à l’essentiel nous servaient de ligne conductrice. Qu’est ce que la foi ? Est-ce difficile (de croire)? Etc..

 

Les idées des groupes ont ensuite été reprises pour arriver à une synthèse générale. Parmi les idées-forces, nous retiendrons que la foi doit nécessairement s’incarner pour être vivante (en Jésus Christ bien sûr, mais aussi dans nos proches qui nous l’ont transmise, ou dans notre comportement). La foi est faite de doutes, d’incertitude. La foi doit aussi se nourrir d’une relation entretenue avec notre Créateur dans des moments particuliers.

 

Il est important, en effet, de se ménager dans nos emplois du temps débordés des moments privilégiés de dialogue avec Dieu. Peu importe que ces moments prennent place dans la voiture au milieu des embouteillages ou devant la table à repasser ou bien encore au bureau. Ce qui compte c’est de se mettre à l’écoute, de se ressourcer sur l’essentiel et d’offrir ce temps à Celui qui guide nos vies. Inscrire nos vies sous le regard de Dieu.

 

Père tu sais ce qu’il me faut.

 

Montre-moi ton chemin de vie et d’espérance. 

 

Sans toi je ne suis rien.

 

Je ne suis qu’un parmi la multitude. Grâce à toi je peux tout.

 

Olivier Defelice

 

 

Le site Théovie

Service de formation biblique et théologique à distance


Théovie propose gratuitement une formation sur les grands thèmes de l'existence à partir du message de la Bible.

Accessible à tous, Théovie invite chacun(e) à une démarche d'acquisition de connaissances, de réflexion personnelle et de recherche spirituelle.

Théovie offre un parcours de formation libre et individualisé, avec possibilité d’un accompagnement. La formation peut être suivie individuellement ou dans un groupe.


Site internet : http://www.theovie.org/


Liens pour voir la vidéo de présentation :

1) pour téléchargement (si on veut enregistrer le clip vidéo sur son ordinateur) :

http://www.dotspirit.com/url/2R498PN3

2) pour regarder directement le clip : https://www.youtube.com/watch?v=o7IuCtawn1g